0972 311 312 (prix appel local)

Licence Génie civil Parcours Aménagement et environnement (LG03505A)

Objectifs

Objectif de la Mention La Licence Génie civil du Cnam a pour objectif de former des cadres techniques dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Les deux premières années de licence proposent un socle scientifique et technique dans le domaine du génie civil et de la construction durable. Les...En lire plus

Compétences

Identification d'un questionnement au sein d'un champ disciplinaire : - Identifier le rôle et le champ d’application du génie civil dans tous les secteurs : milieux naturels, milieux industriels, environnements urbains, etc. - Identifier les différentes étapes et les acteurs d’une construction. - Mobiliser des concepts et techniques pour résoudre des problèmes simples de...En lire plus

Le titulaire de la licence de génie civil du Cnam est capable de concevoir des solutions constructives à l’aide des technologies les plus récentes et de les mettre en œuvre dans le respect de la législation en vigueur, pour atteindre des objectifs de qualité, de coût, et de délai.

Le titulaire de la licence de génie civil du Cnam dans le parcours Aménagement et environnement (A&E) est plus spécialement formé, par la licence elle-même et par l’expérience, pour élaborer des projets en position de maître d’ouvrage ou en prenant le point de vue de celui-ci. Ce parcours de licence a pour intérêt de réaliser la convergence entre les techniciens et les urbanistes, en faisant accéder : les premiers, aux raisons des choix effectués lors de la conception ; les seconds, à une compréhension des éléments techniques utiles au suivi des projets. Ainsi, trois activités sont données ici à titre d’exemple :

  • la direction opérationnelle de projets de construction et d’entretien d’infrastructures souterraines telles que tunnel ferroviaire, tranchée couverte d’axe routier urbain, réseau d’assainissement, car ces structures présentent de fortes interactions avec l’environnement et les ressources en eau. Un aspect particulier de cette activité fait l’objet d’un parcours dédié (MGI) de la licence en génie civil : maintenance et gestion du patrimoine d’infrastructures.
  • l’animation de schémas d’aménagement et de gestion des eaux ou de services publics de l’assainissement collectif ou non collectif. Cette activité est centrale dans le parcours A&E et représente un gisement d’emploi important de cadres opérationnels et de techniciens depuis deux décennies.
  • la gestion des risques naturels : inondation, sécheresse, instabilités de terrain, remontée de nappe… Cette activité, après avoir été longtemps centralisée par l’État, émerge progressivement dans les services des métropoles et des villes moyennes. Elle reste essentielle dans les métiers de l’assurance et de l’immobilier.

Personnalisez votre parcours en sélectionnant vos formations

Pour simuler votre parcours, veuillez cocher dans le tableau ci-dessous les Unités d'Enseignement que vous souhaitez suivre (les UE déjà cochées sont les UE du tronc commun). Vous pouvez choisir de suivre la totalité du parcours ou bien choisir de suivre des Unités "à la carte". Cliquez ensuite sur le bouton "Simuler votre parcours" (bouton rouge en bas de page) :

Légende :

 Internet + cours du soir

 100% Internet - national

 Semestre 1 (oct-janv)

 Semestre 2 (fev-juin)

Tout sélectionner

Choisissez votre centre d'enseignement :

}
Cochez Unités d'Enseignement (UE) Disponible en ECTS  
2021/2022 2022/2023 2023/2024
TROISIEME ANNEE DE LICENCE (60 ECTS) 

Sciences des matériaux (UTC102)

 
 
 
 
 
 
 
 
3

Résistance des matériaux (UTC103)

 
 
 
 
 
 
 
 
3

Mécanique des sols (UTC104)

 
 
 
 
 
 
 
 
3

Thermique, acoustique, mécanique des fluides (UTC105)

 
 
 
 
 
 
 
 
3

Mathématiques appliquées (UTC110)

 
 
 
 
 
 
 
3

Anglais professionnel (niveau licence) (ANG320)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
6
18 ECTS à choisir parmi les UE suivantes  (18 ects)

Villes intelligentes (BTP124)

 
 
 
 
 
 
3

Gestion de projet de construction (BTP113)

 
 
 
 
 
 
 
3

Voirie et réseaux divers (BTP125)

 
 
 
 
 
 
 
 
3

Note de synthèse en géologie (BTP145)

 
 
 
 
 
 
3

Prévention de l'impact de nappe sur le bâti (BTP147)

 
 
 
 
 
 
3

Dimensionnement du réseau pluvial (BTP148)

 
 
 
 
 
 
3

Prospective des usages du sol et du sous-sol (BTP152)

 
 
 
 
 
 
3

Techniques alternatives en gestion des eaux pluviales (BTP153)

 
 
 
 
 
 
3

Hydraulique appliquée (UTC106)

 
 
 
 
 
 
3
 

Innovation et transitions dans le BTP (BTP196)

 
 
 
 
 
 
3

Expérience professionnelle de licence (année 3) (UABT20)

6

Mémoire de Licence (UABT21)

12
Objectifs pédagogiques

Objectif de la Mention

La Licence Génie civil du Cnam a pour objectif de former des cadres techniques dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Les deux premières années de licence proposent un socle scientifique et technique dans le domaine du génie civil et de la construction durable. Les deux premières années de licence permettent l'obtention d'un DEUST. La troisième année de licence propose une diversification des parcours pour répondre aux défis des transitions (numériques, environnementales, organisationnelles…) et à l'évolution rapide des métiers dans le très vaste domaine du BTP :

1 - Ingénierie des structures (Spécialisé)

2 - Ingénierie des travaux Publics (Généraliste)

3 - Ingénierie du bâtiment (Généraliste)

4 - Géotechnique (Spécialisé)

5 - Aménagement et Environnement (Spécialisé)

6 - Économie de la construction (professionnalisant)

7 - BIM (professionnalisant)

8 - Management de projet et de travaux (professionnalisant)

9 - Thermique et fluides du bâtiment (professionnalisant)

10 - Maintenance et gestion des infrastructures (professionnalisant)

11 - Ingénierie et construction bois (professionnalisant)

Objectifs du parcours aménagement et environnement en formation continue hors temps de travail :

L’objectif principal du parcours A&E est de former les techniciens supérieurs du BTP, les adjoints techniques des chargés d’opération en aménagement, les chargés d’études d’avant-projet en lien direct avec la maîtrise d’ouvrage et les personnels d’encadrement des collectivités, à la dimension environnementale des projets d'aménagement pour accéder au statut de cadre technique dans leur domaine. La licence confère une spécialité en gestion des eaux et des sols, qui est un des domaines fondamentaux en aménagement. Plusieurs aspects de la dimension environnementale seront abordés dans le parcours A&E au niveau ingénieur. Le premier aspect de cette nouvelle dimension, qu’il est nécessaire de maîtriser à l’issue de la licence, c’est de comprendre les opportunités et les menaces dues à la nature des terrains sur lesquels on construit, roches et sols, sous l’influence des événements impliquant l’eau en conditions météorologiques normales ou extrêmes (orages, remontée de nappe). Les impacts des eaux, au pluriel car il faut distinguer au moins eau pluviale et eau usée, sur le patrimoine bâti, sur les chantiers en cours et sur les projets en phase de conception, seront décrits et modélisés. Réciproquement, les impacts des aménagements sur les milieux aquatiques seront étudiés. Le parcours A&E de la L3 illustre la gestion des menaces et des risques par l’exemple des inondations et de l’assainissement et illustre la gestion des opportunités par l’exemple de la géothermie. D’autres champs de l’ingénierie seront cependant introduits.

Transition climatique et transition énergétique sont abordées ici sous l’angle scientifique et technique du point de vue d’un cadre opérationnel qui travaillera au service d’une conception vertueuse et d’une exécution de qualité, dans le but d’incarner par des projets exemplaires les perspectives ouvertes par les nouvelles politiques publiques.

Compétences spécifiques

- Acquérir une vision opérationnelle des interactions entre les techniques d'aménagement (bâtiment, génie civil, géotechnique, urbanisme, architecture), les phénomènes physiques se produisant dans l'environnement, et les règles et lois qui s'appliquent aux activités de construction.

- Mobiliser les ressources des sciences fondamentales et des techniques au service de l’aménagement et de l’environnement

- Respecter les valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique

- Mettre en œuvre une veille technologique et réglementaire dans un contexte européen

- Étudier le dossier technique transmis par l'architecte et la faisabilité de l'ouvrage

- Rédiger un mémo technique et communiquer

- Participer à la gestion du risque environnemental

- Dimensionner les réseaux d'assainissement ou de distribution

- Maîtriser les normes de rejet dans l’environnement et les méthodes d'analyse

Débouchés professionnels

- Le parcours Aménagement et environnement (A&E) assure une formation pluridisciplinaire en techniques du BTP, droit, géomatique… Il forme des chefs de projets d’aménagement exerçant en tant que maître d’ouvrage public, maître d’œuvre, bureau d’étude, agence d’architecture ou d’urbanisme, entreprise de travaux publics, mais aussi des responsables de l’aménagement chez les opérateurs tels que les promoteurs et les établissements fonciers. Voici quelques exemples de positions occupées par les diplômés du parcours :

- Chargé d’études en environnement

- Chargé d’opération en aménagement

- Chargé de mission en construction durable

- Maître d’œuvre en gestion de l’eau

Compétences visées

Identification d'un questionnement au sein d'un champ disciplinaire :

- Identifier le rôle et le champ d’application du génie civil dans tous les secteurs : milieux naturels, milieux industriels, environnements urbains, etc.

- Identifier les différentes étapes et les acteurs d’une construction.

- Mobiliser des concepts et techniques pour résoudre des problèmes simples de génie civil tels que résistance des matériaux, mécanique des solides, calculs de structures, mécanique des fluides, thermique, acoustique…

- Caractériser les modes constructifs utilisés au cours de l'histoire et leur impact sur la performance énergétique des bâtiments et plus généralement sur leur durabilité.

- Utiliser la réglementation, les normes et les règles de sécurité.

 

Analyse d'un questionnement en mobilisant des concepts disciplinaires :

- Mobiliser les concepts fondamentaux de la physique et de la mécanique pour analyser et appréhender les phénomènes physiques.

- Analyser des problématiques du génie civil et les traduire sous forme mathématique.

- Formuler un problème de génie civil avec ses conditions limites, l’aborder de façon simple, le résoudre et conduire une analyse critique du résultat.

 

Mise en œuvre de méthodes et d'outils du champ disciplinaire :

- Valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux et apprécier ses limites de validité.

- Traduire en langage de programmation des modèles mathématiques en relation avec le génie civil (structure de l’ouvrage, équipements techniques et énergétiques).

 

Identifier les principales familles de matériaux et leurs caractéristiques.

- Utiliser en autonomie des techniques courantes dans le domaine de la modélisation et de la représentation technique.

- Mobiliser les bases du Dessin Assisté par Ordinateur (DAO) et de la Conception Assistée par Ordinateur (CAO) et celles du calcul scientifique afin de modéliser des structures simples en 2D et de les dimensionner sous sollicitations simples.

- Utiliser en autonomie des techniques expérimentales courantes dans le domaine du génie civil : pour l’étude des matériaux, pour les interactions sols-ouvrages, pour l’aménagement, et pour les infrastructures.

 

Usages digitaux et numériques :

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

 

Exploitation de données à des fins d'analyse :

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

- Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

- Développer une argumentation avec esprit critique.

 

Expression et communication écrites et orales :

- Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

 

Positionnement vis-à-vis d'un champ professionnel :

- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.

- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte. 

- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

 

Action en responsabilité au sein d'une organisation professionnelle :

- Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives.

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’auto-évaluer pour améliorer sa pratique.

Ce diplôme est découpé en blocs de compétences éligibles au CPF :
Métiers / débouchés

Technicien / Technicienne d'études BTP, Technicien / Technicienne d'exploitation de gisement, Géologue de chantier, Technicien / Technicienne géomètre, Technicien / Technicienne des méthodes BTP

Conditions d’accès / publics visés

La première année de licence (L1) est accessible aux titulaires d’un bac ou d’un diplôme de niveau équivalent.

La troisième année de licence (L3) est accessible aux titulaires d’un diplôme de technicien supérieur BTP ou science de la terre (L2, BTS, DUT, DEUST). 

L'accès au diplôme peut également se faire en L1, L2 ou L3 par le dispositif de la validation des études supérieures (VES), en particulier pour les titulaires d’un Bac+2/+3 dans le domaine de l’architecture ou des sciences et techniques. Il est également possible d’utiliser le dispositif de la validation des acquis professionnels et personnels (VAPP).  

NOTA 1?: Il est fortement recommandé de suivre une remise à niveau en mathématiques (MVA005 et MVA006) avant de s’engager dans le tronc commun scientifique (UTC). 

Plus d'informations sur?: http://btp.cnam.fr/presentation/validation-des-acquis-ves-vap-vae-/ 

Stages

Les candidats, admis directement en L3 et ayant suivi le parcours L3, devront justifier d'une expérience professionnelle d'un an dans la spécialité en tant que technicien supérieur BTP. 

Si l'expérience professionnelle du candidat est hors spécialité, un stage de six mois, dans la spécialité, sera en outre exigé. La validation de l'expérience professionnelle s'effectue sur la base d'un rapport d'activité examiné par le jury de délivrance de la licence. 

Ce stage fait l’objet d’une convention, parlez-en à votre conseiller. 

Projet et mémoire

Le rapport d’activité, en L3, vise à prendre en compte l'activité professionnelle. Ce rapport d'activité (ou rapport d'expérience), doit contenir : 

  • Le contexte d'exercice de l'activité professionnelle (type d'organisation,...) 
  • La position et le niveau de responsabilité dans l'organisation 
  • La description de l'activité elle-même en mettant l'accent, de plus, sur la ou les expériences la plus significative de son point de vue et qui soit en lien avec la spécialité de licence 
  • Les compétences exercées dans le cadre de cette activité. 

Un accompagnement, obligatoire dans le cadre de l'UE de méthodologie, est organisé sous forme de séminaires, le samedi ou le vendredi, au siège régional du Cnam Bretagne, à Saint-Brieuc/Ploufragan. 

Modalités de validation

Pour obtenir la délivrance de ce diplôme, il est indispensable d'apporter la preuve du passage d'une certification en langue anglaise datant de moins de 2 ans. Liste des certifications reconnues

Conditions de validation

- Être titulaire d’un diplôme prérequis, d’une VES d’accès au diplôme ou d’une VAPP

- Obtenir une moyenne générale pondérée des UE et UA supérieure ou égale à 10/20.

- Valider l'UA de mémoire avec une note supérieure ou égale à 10/20

- Remplir les conditions d'expérience professionnelle ou de stage

Une mention est attribuée en fonction de la moyenne pondérée des UE et de l’UA de mémoire de la L3.

Coefficient des UE de L1/L2 : 1

Coefficient des UE et UA de L3 :

- 1 à 2 ECTS = 1

- 3 à 4 ECTS = 2

- 5 à 8 ECTS = 3

- 9 à 12 ECTS = 4

- 13 à 18 ECTS = 5

- UA Mémoire de licence = 5

Les UE et UA obtenues par la VAE ou la VES sont neutralisées (coef 0).

Mémoire de licence

L'inscription à l’UA de mémoire de licence doit être réalisée pendant la dernière année de formation.

NOTA : L’admission au diplôme d’ingénieur du Cnam BTP valide par jurisprudence de VES le mémoire de licence.

Expérience professionnelle exigée

Dans le cas d’une demande de licence L123, une expérience professionnelle de trois ans, dont un an en tant que technicien supérieur BTP, est exigée.

Dans le cas d’une demande de licence L3, une expérience professionnelle d’un an en tant que technicien supérieur BTP est exigée.

Lorsque le candidat ne possède pas d’expérience professionnelle dans le BTP au niveau demandé (statut ETAM), le Cnam offre la possibilité de signer une convention de stage de trois mois minimum (et jusqu’à deux fois six mois) pour compléter son expérience professionnelle dans le BTP. Le stage fait l’objet d’un accord pédagogique préalable, d’une convention de stage et d’un rapport de stage (cf. rapport d’activités à déposer dans D3).

L’UA d’expérience professionnelle de L3 est validée dans l’application D3 lorsque toutes les UE et UA sont validées.

NOTA 1 : Les UA d’expériences professionnelles de L1 et L2 sont évaluées, le cas échéant, à travers l’UA de L3. 

NOTA 2 : L’admission à l’Ei-Cnam valide les UA d’expérience professionnelle de Licence par VES (jurisprudence).

Intitulé officiel

Licence Sciences, Technologies, Santé mention Génie civil parcours Aménagement et environnement en formation continue hors temps de travail

EPN 

EPN01 - EPN - Bâtiment et énergie

Code CPF

238551

Code RNCP

24536

Code CertifInfo

92931

Codes ROME

F1106 - Technicien / Technicienne d'études BTP F1203 - Technicien / Technicienne d'exploitation de gisement F1105 - Géologue de chantier F1107 - Technicien / Technicienne géomètre F1106 - Technicien / Technicienne des méthodes BTP

Codes NSF

[343] Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement - [34] Services à la collectivité - [3] Domaines technico-professionnels des services, [342] Développement et protection du patrimoine culturel - [34] Services à la collectivité - [3] Domaines technico-professionnels des services, [341] Aménagement du territoire, urbanisme - [34] Services à la collectivité - [3] Domaines technico-professionnels des services, [340] Spécialites plurivalentes des services a la collectivité - [34] Services à la collectivité - [3] Domaines technico-professionnels des services, [231] Mines et carrières, génie civil, topographie - [23] Génie civil, construction et bois - [2] Domaines technico-professionnels de la production, [230] Spécialites pluritechnologiques génie civil, construction, bois - [23] Génie civil, construction et bois - [2] Domaines technico-professionnels de la production, [227p] Gestion de l'énergie - [227] Energie, génie climatique - [22] Transformations - [2] Domaines technico-professionnels de la production, [214] Aménagement paysager (parcs, jardins, espaces verts, terrains de sport) - [21] Agriculture, pêche, forêt et espaces verts - [2] Domaines technico-professionnels de la production, [213] Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche - [21] Agriculture, pêche, forêt et espaces verts - [2] Domaines technico-professionnels de la production

Code Forma

[H0] génie civil, construction, bois, [P0] services à la collectivité, [F0A0B2] travaux paysagers - [F0A0] agriculture production végétale - [F0] agriculture

Mots clés

Aménagement et collectivités, BTP - Géologie - Géomatique, Environnement et prévention des risques, Transports - Logistique , Instrumentation - Mesure, Développement durable, Système d'information géographique, construction

Accompagnement et suivi

Sous l’autorité pédagogique du certificateur Cnam, les équipes du Cnam Bretagne vous offrent un accompagnement pendant votre parcours de formation à la fois sur les aspects administratifs, financiers, pédagogiques et techniques.

Habilitation

Arrêté du 01/09/2019

Accréditation jusqu'au 31/08/2024

Indicateurs de résultat

En savoir plus

INFOS
PRATIQUES

Code RNCP

24536

VAE

Ce diplôme est également accessible par la Validation des Acquis de l'Expérience

Accessibilité handicap

En savoir plus

Tout comprendre sur le CPF

En savoir plus

Comment s’inscrire ?

En savoir plus