0972 311 312 (prix appel local)

Ingénieur Systèmes électroniques (CYC9600A)

96,8% des diplômés répondant sont en emploi dans les 2 à 3 ans après l’obtention de leur diplôme. Source : Enquête OEC "Devenir professionnel des diplômés" - http://eleves.cnam.fr/suivi-des-diplomes

Objectifs

Former des ingénieurs capables de concevoir des systèmes complexes intégrables dans des architectures embarquées pour des applications couvrant des domaines larges et tributaires de l'environnement immédiat. A cette fin de fortes compétences techniques, scientifiques et technologiques sont acquises au cours de la formation dispensée en y intégrant les aspects sociaux-économiques...En lire plus

Les cursus d'ingénieur évoluent à la rentrée 2018/2019.
Tous les auditeurs admis à l'EiCnam avant le 1er septembre 2018 pourront terminer leurs formations jusqu'au 1er septembre 2024 selon les maquettes des diplômes 2017/2018.
Au-delà de cette date, ils devront faire valider leur portefeuille d'UE par la voie de la VES.
Les auditeurs ayant validé des UE avant le 1er septembre 2018, mais non admis à L'EiCnam avant cette date, bénéficieront de mesures transitoires pour terminer leurs formations dans les nouveaux cursus.

Personnalisez votre parcours en sélectionnant vos formations

Pour simuler votre parcours, veuillez cocher dans le tableau ci-dessous les Unités d'Enseignement que vous souhaitez suivre (les UE déjà cochées sont les UE du tronc commun). Vous pouvez choisir de suivre la totalité du parcours ou bien choisir de suivre des Unités "à la carte". Cliquez ensuite sur le bouton "Simuler votre parcours" (bouton rouge en bas de page) :

Légende :

 Internet + cours du soir

 100% Internet - national

 Tutorat individualisé

 Semestre 1 (oct-janv)

 Semestre 2 (fev-juin)

 Annuelle (oct-juin)

Tout sélectionner

Choisissez votre centre d'enseignement :

Cochez Unités d'Enseignement (UE) Disponible en ECTS  
2020/2021 2021/2022 2022/2023
PARCOURS INGENIEUR 

Capteurs - Métrologie (UTC301)

 
 
 
 
 
 
3

Algorithmique - Programmation - Langages (UTC302)

 
 
 
 
 
 
3

Introduction aux réseaux informatiques et de terrain (UTC303)

 
 
 
 
 
 
3

Mathématiques 1: mathématiques générales (UTC601)

 
 
 
 
 
 
3

Mathématiques 2 : probabilités, statistiques, calcul matriciel (UTC602)

 
 
 
 
 
 
3

Anglais professionnel (niveau Master) (ANG330)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
6

Expérience professionnelle (UAEP01)

Examen d'admission à l'école d'ingénieur (UAAD96)

Composants électroniques (ELE101)

 
 
 
 
 
 
6

Bases de traitement du signal (ELE103)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
6

Traitement numérique du signal (ELE102)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
6

Expérience professionnelle (UAEP02)

Programmation avancée des microcontrôleurs (ELE118)

 
 
 
 
 
 
6

Techniques avancées en électronique analogique et numérique (1) (ELE108)

6

Bases de transmissions numériques(1) (ELE112)

 
 
 
 
 
 
6

Techniques avancées en électronique analogique et numérique (2) (ELE109)

6

Traitement du signal en télécommunications (ELE203)

 
 
 
 
 
 
6

Radiocommunications (ELE208)

 
 
 
 
 
 
6
Une UE au choix parmi: (6 ects)

Bases de transmissions numériques(2) (ELE113)

 
 
 
 
 
 
6

Propagation, rayonnement, électromagnétisme (ELE115)

 
 
 
 
 
 
6

Prévention des risques physiques (PHR103)

 
 
 
 
 
 
6
 
 

Information et communication pour l'ingénieur (ENG223)

 
 
 
 
 
 
6

Test d'anglais (UA2B30)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
0

Expérience professionnelle (UAEP03)

Mémoire ingénieur (UAMM96)

 
 
 
 
 
 
42
Objectifs pédagogiques

Former des ingénieurs capables de concevoir des systèmes complexes intégrables dans des architectures embarquées pour des applications couvrant des domaines larges et tributaires de l'environnement immédiat. A cette fin de fortes compétences techniques, scientifiques et technologiques sont acquises au cours de la formation dispensée en y intégrant les aspects sociaux-économiques indispensable au bon développement de projets industriels en production et développement.

Conditions d’accès / publics visés

Prérequis :
Titulaire d'un diplôme Bac + 2 dans la spécialité (RNCP niveau III, BTS, DUT...) ou VAP 85.

Modalités de validation

Pour obtenir un diplôme d'ingénieur en modalité HTT au Cnam, il convient de valider plusieurs éléments : 

Enseignements 

  • Un tronc commun composé de 5 unités d'enseignements (UE), constituant un socle scientifique de base similaire, quelle que soit la spécialité ou le parcours choisi. Ces UE dites de "tronc commun" sont codées UTCnnn. Elles sont créditées de 15 ECTS.
  • Une UE d'anglais (6 ECTS) et un test d'anglais niveau B2 (non crédité), Bulats ou équivalent. 
  • Un bloc d’UE, obligatoires ou optionnelles, permettant d'acquérir les savoirs et compétences liés à la spécialité préparée. Il s'agit d'enseignements scientifiques et techniques orientés "cœur de métier" de la spécialité. Ce bloc octroie selon les spécialités de 12 à 21 ECTS.
  • Un bloc d’UE, dites « plug-in », à choisir dans une liste, à hauteur de 18 ECTS à 21 ECTS selon les spécialités, et permettant d'acquérir des savoirs et compétences complémentaires aux UE "cœur de métiers".
  • Une UE, dite « oral probatoire », codée ENGnnn, préalable indispensable à la réalisation du mémoire (voir infra). Cette UE délivre 6 ECTS dans le cadre du diplôme. 

Autres éléments 

  • Un mémoire (projet de fin d'études) élaboré sur la base d'un projet conduit en situation de travail, sur un sujet et des livrables validés par l'enseignant responsable de la filière (ou son représentant en Centre Cnam en Région). Le projet est conduit en situation de travail et représente l'équivalent d'une activité d'ingénieur réalisée sur une période de 6 mois (indicatif). Le projet est négocié par l'élève avec son employeur. Le cas échéant, il peut faire l'objet d'un stage dans un organisme tiers. Le mémoire est crédité de 42 ECTS. Le mémoire d'ingénieur est codé UAMMnn. 
  • De l'expérience professionnelle, codée UAEP01, UAEP02, UAEP03, octroyant un total de 33 ECTS :
    • L’UAEP01, créditée de 9 ECTS, est validée lors du dépôt du dossier d'inscription à l'EiCnam, sur la base du CV, des éléments de renseignement de parcours professionnel constitutifs de ce dossier et par un entretien réalisé par l'enseignant responsable du diplôme ou de son représentant en Centre Cnam en Région. Elle correspond à l’équivalent d’un emploi de 6 mois à temps plein de technicien supérieur ou ingénieur dans la spécialité.
    • L’UAEP02 créditée de 9 ECTS, est validée soit à l’admission de l’Eicnam (avec UEAP01) pour l’élève-ingénieur qui peut en faire l’état, soit au moment de la soutenance du mémoire, après complément de dossier. Elle correspond à l’équivalent d’un emploi de 6 mois à temps plein de technicien supérieur ou ingénieur dans la spécialité.
    • L’UAEP03 créditée de 15 ECTS, est validée lors de la soutenance du mémoire. Elle correspond à l’équivalent d’un emploi de 24 mois à temps plein sur des fonctions classiquement confiées à un ingénieur dans la spécialité .

Validations intermédiaires 

  • Il faut avoir valider les UE UTC + anglais + UAEP01 pour candidater à l'École d'ingénieur·e·s du Cnam (EiCnam)
  • Il faut être inscrit à l’EiCnam pour pouvoir s’inscrire à l’ENGnnn
  • Il faut avoir validé ENGnnn pour pouvoir préparer le mémoire UAMMnn 

Conseil générique pour suivre le parcours : 

Afin d’intégrer les principes de l’espace européen de l’enseignement supérieur, en particulier le processus de Bologne, le cursus ingénieur HTT Cnam est constitué de 6 semestres (semestres 5 à 10), pour un total de 180 ECTS. 

Ce découpage en semestres ne représente pas un déroulement obligatoire des études. Le principe d'inscription à la carte, selon son propre rythme, prévaut sur le rythme semestriel. 

Ainsi, s'il faut obtenir les 5 UE UTC + UE ANG + UAEP01 pour valider le premier semestre et avoir le droit de s'inscrire à l'EiCnam, il n'est certainement pas recommandé de « boucler » ce « bloc semestriel » en moins d'un an, et il est conseillé d’y intercaler d'autres constituants tels que les UE « plug-in » ou les UE « cœur de métier ». 

En revanche, l'ordre des UE de spécialité présentées dans le schéma de l'onglet « programme » correspond à un optimum en termes de prérequis et de progression pédagogique

Intitulé officiel

Diplôme d'ingénieur Systèmes électroniques

Mots clés

Communication numérique, Processeur de signal, Radiocommunication, Electronique embarquée, Electronique, Conversion analogique numérique, Traitement du signal, Microcontroleur, Composant électronique, Electronique numérique, Electromagnétisme, Circuit électronique, Electronique - Electrotechnique, Télécommunications, Technique de télécommunications, Amplification

Accompagnement et suivi

Sous l’autorité pédagogique du certificateur Cnam, les équipes du Cnam Bretagne vous offrent un accompagnement pendant votre parcours de formation à la fois sur les aspects administratifs, financiers, pédagogiques et techniques.

Habilitation

Accréditation jusqu'au 30/08/2023

INFOS
PRATIQUES