0
Créez votre
plan de formation
Faire financer ma formation

VES

La validation des études supérieures (VES) permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme par une reconnaissance du parcours d’études accomplie en France ou à l’étranger, si elles ont été sanctionnées par un contrôle des connaissances dans un organisme public ou privé, et ce quelles en aient été les modalités.

A titre d’exemple, une licence informatique suivie à l’université permet d’être dispensé d’une partie du titre de niveau II du Cnam « concepteur architecte en informatique ». Certaines de ces dispenses sont automatiques. Renseignez-vous auprès de votre conseiller. 

Pour bénéficier du dispositif de VES (gratuit), il est simplement nécessaire d’être inscrit au Cnam et de retirer un dossier auprès de votre conseiller. Ce dossier devra démontrer que les connaissances et les aptitudes acquises sont équivalentes, en nature et en niveau à celles du diplôme demandé. Il comprendra les diplômes, les certificats et toutes autres pièces, étayées par des programmes détaillés accompagnés de relevés de notes et traduits en langue française si nécessaire, permettant d'apprécier la nature et le niveau de ces études.

Une commission procèdera à l'examen du dossier. Elle délibéra des éléments fournis et accordera, le cas échéant, des dispenses.

Quelques principes et règles :
  • Vous pouvez déposer jusque 3 dossiers de Validation des Etudes Supérieures (VES) par an, sous réserve que vous soyez dûment inscrit au Cnam. Il n'est pas obligatoire d'avoir validé les enseignements que vous présentez en équivalence. Ces derniers doivent cependant obligatoirement être de même durée, contenu et niveau (vous ne pouvez pas demander être dispensé en VES d'une UE de bac+3 avec un enseignement de bac+2).
  • Une demande de VES peut concerner une dispense d'accès à la formation, d'unités d'enseignement, d'années d'études (L1, L2...) ou de cycle (Cycle préparatoire ingénieur...).
  • Il est impossible d'être dispensé d'une unité d'enseignement pour laquelle il y a eu échec ou refus dans les 3 années précédant la demande et ce, quelle que soit la modalité de validation concernée (formation, VAP85, VAE ou VES). La demande ne peut être recevable que si une nouvelle formation est acquise depuis l'échec et porte sur le même domaine d'études.
  • La demande VES à partir de diplômes ou de formations étrangères requièrent de façon complémentaire une attestation de reconnaissance de niveau d'études ainsi que la traduction par un professionnel assermenté des éléments soumis à la commission VAP85

Ce dispositif est très pertinent si vous souhaitez faire reconnaitre votre parcours d’études antérieur afin de raccourcir les délais d’obtention du diplôme Cnam Visé.