0972 311 312 (prix appel local)

L’informatique accessible à tous les niveaux

Du diplôme Bac+1 au diplôme d’ingénieur, les formations informatiques à distance offrent une large palette de possibilités pour ceux qui souhaitent renforcer leurs compétences.
Entretien avec Éric Gressier-Soudan, expert et professeur des universités au Cnam.

 

À quels besoins répond la filière informatique ?
La souplesse du Cnam permet d’offrir une réponse à des besoins très diversifiés. Certains adultes - que nous appelons auditeurs - choisissent des modules à la carte afin de renforcer leurs acquis, d’autres visent d’emblée un diplôme. Quelques-uns décident même de s’inscrire à une UE sur un thème ou un sujet qu’ils connaissent mais dont le contenu a évolué avec le temps, ils souhaitent actualiser leurs connaissances. La formation en informatique répond donc à chacun selon ses objectifs.

 

Dans quels domaines de compétences transmettez-vous votre expertise ?
De mon côté, j’interviens plus précisément sur l’internet et le cloud. Mais le Cnam offre un panel de compétences très large, qu’elles soient orientées réseaux, cybersécurité, programmation, système d’informations etc. L’offre est vraiment très complète.

 

Un niveau minimal est-il requis pour entamer ces études ?
Tout le monde peut intégrer les formations en informatique avec un niveau bac, même sans diplôme, et progresser par étapes, y compris pour valider un diplôme reconnu d'un certificat au diplôme d’ingénieur. L’offre est souple et habilement construite, avec des entrées et sorties à différents niveaux qualifiant au fur et à mesure de l'acquisition de connaissances et compétences.

 

Quel est le parcours pour suivre le cursus ingénieur ?
Après un BAC+2, les auditeurs doivent suivre un tronc commun en programmation, sécurité, architecture… Ainsi il n’y a plus de "trous dans la raquette" concernant les connaissances de base. Quelle que soit la spécialité choisie, ils bénéficient d’un socle qui leur offre une meilleure autonomie dans leur parcours professionnel.

 

Et vous, quel objectif visez-vous à travers vos enseignements ?
Avant tout permettre d’avoir une tête bien faite plutôt qu’une tête bien pleine ! Il ne s’agit pas de bourrer les cerveaux de connaissances qui seront périssables. Bien entendu, nous dispensons les connaissances permettant d’être opérationnel en entreprise et d’avoir des repères, mais il s’agit de trouver l’équilibre entre la technique et l’aspect fondamental. L’essentiel réside dans la capacité à comprendre, à raisonner et à s’adapter aux évolutions technologiques et aux besoins des entreprises.

 

Propos recueillis par Véronique Rolland, Journaliste.

Posté le 18/01/2021