0
Créez votre
plan de formation
Faire financer ma formation

VAP

La validation des acquis professionnels « VAP 85 » ou « droit d’accès » est un dispositif permettant d'accéder à un diplôme sans pour autant posséder le diplôme de niveau inférieur demandé. Il vous permet de raccourcir votre parcours d’études tout en valorisant votre expérience professionnelle. Un dossier est à compléter et à soumettre à une commission nationale du Cnam. 

Ce dispositif autorise « toute personne ayant au moins 20 ans au moment du dépôt de la demande et ayant quitté la formation initiale depuis au moins deux ans d’effectuer une demande d’accès direct à une formation de l’enseignement sans posséder le niveau de diplôme exigé en pré-requis académiques ». La VAP 85 permet donc, par exemple, sans avoir de bac+2, de demander l'accès direct en troisième année de licence ou d’accéder à un titre de niveau II (bac+3/4). Il vous faut simplement apporter la preuve que vous avez développé une expérience suffisante durant votre parcours personnel et professionnel. L’élaboration et la constitution d’un dossier feront la preuve de cette démonstration. 

La démarche s’organise en 3 temps :
  • Il vous faut tout d’abord compléter une fiche contact sur DIVA, y joindre votre CV mis à jour et y indiquer votre projet (VAP85). Il est important d'indiquer que votre demande est une VAP85 dans le cadre projet afin de la dissocier d'une demande de VAE.
  • Un conseiller du Cnam étudiera la faisabilité de votre demande et vous invitera, si vous êtes recevable, à vous inscrire dans le dispositif en réglant les frais pédagogiques (qui peuvent être pris en charge par votre employeur au titre du plan de formation). Vous bénéficierez d'un accompagnement individualisé pour vous aider à constituer le dossier qui sera soumis à étude. 
  • Ensuite, votre dossier passera en commission. Celle-ci peut refuser votre demande, si elle estime que votre expérience est insuffisante et ne vous permettra pas de réussir le parcours de formation, accepter votre demande sous réserve de validation d’enseignements complémentaires, ou l’accepter totalement. 

Ce dispositif est très pertinent si vous souhaitez valider un niveau de formation en lien avec votre projet tout en faisant valoir votre expérience. Cette dernière n’est pas obligatoirement en lien avec le diplôme visé.